Membres

Directeurs

Victor Armony

Sociologie
Faculté des sciences humaines

Détails

Geneviève Dorais

Geneviève Dorais

Histoire
Faculté des sciences humaines

Détails

Chercheurs

leila celis

Leila Celis

Sociologie
Faculté des sciences humaines

Détails

Bernard Duhaime

Bernard Duhaime

Droit
Faculté de science politique  et de droit

Détails

Juan-Luis Klein

Juan Luis Klein

Géographie
Faculté des sciences humaines

Détails

Dominique Leydet

Dominique Leydet

Philosophie
Faculté des sciences humaines

Détails

Nora Nagels

Nora Nagels

Science politique
Faculté de science politique et de droit

Détails

Isabel Orellana

Département de didactique
Faculté des sciences de l’éducation

Détails

Chiara Piazzesi

Chiara Piazzesi

Sociologie
Faculté des sciences humaines

Détails

Maria Carmen

Carmen Rico

Communication sociale et publique
Faculté de communication

Détails

Chercheur associé (post-doctorat 2018)

Daniel Torunczyk

Université Nationale de La Plata
Argentine

Chercheure associée (2018 – 2019)

Tatiana Navallo

Université de Montréal

Chercheur étudiant (2021 – 2022)

Charles Bénard

Une lutte partagée? Le Général Augusto César Sandino et les intellectuels de la gauche latino-américaine, 1927-1939

Maîtrise en Histoire

Dir. Geneviève Dorais

Charles Bénard a rejoint le Laboratoire en septembre 2019. Il s’intéresse à l’histoire de l’Amérique latine au 20e siècle dans une perspective transnationale et hémisphérique. Ses présents travaux portent principalement sur l’anti-impérialisme et le discours d’américanité des intellectuel-les de la gauche latino-américaine de l’entre-deux-guerres. Son mémoire porte sur l’influence de la guérilla menée par le général Augusto César Sandino entre 1927 et 1934 contre l’occupation étatsunienne du Nicaragua, sur le discours et les théories des penseurs et intellectuels engagés dans cette région du globe.

Chercheur étudiant (2021-2022)

Eduardo da Nóbrega Monteiro  

Doctorat en Science Politique

Dir. Julián Durazo Herrmann

Le discours national-populiste régional : une analyse critique du discours autour des citoyennetés au Québec (Canada) et à Rio de Janeiro (Brésil).

Eduardo Monteiro a une maîtrise en Relations Internationales à l’Université de l’État de Rio de Janeiro (UERJ) et une spécialisation en Médias et Politiques au Conseil Latino-Américain de Sciences Sociales (CLACSO) en partenariat avec l’Institut des Études Politiques et Sociales (IESP-UERJ). Il s’intéresse à la relation discursive entre les médias et le politique sur le concept de la citoyenneté en régions sous-nationales, tels que la province de Québec et l’État Rio de Janeiro. Ses travaux actuels portent sur les différentes conceptions de la citoyenneté et sur leur diffusion, ainsi que sur les pratiques discursives des acteurs politiques et médiatiques qui les véhiculent.